Rechercher un document

Précision sur les critères de production locale d’énergie des labels Effinergie


Les règles techniques Effinergie imposent des conditions pour les bâtiments équipés d’une production locale d’énergie. Ces conditions dépendent du type d’énergie utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire. (27/07/2011)

Télécharger le document
Auteur : effinergie

Evolution des prescriptions de Promotelec (Pour le neuf)


Promotelec a fait évoluer le cahier des prescriptions techniques du Label Performance dédié aux bâtiments neufs en mars 2011. Ces révisions ont été l'occasion pour Effinergie de faire remonter les difficultés rencontrées sur le terrain. (19/07/2011)

Télécharger le document
Auteur : effinergie

Pour une meilleure efficacité des aides a la performance énergétique des logements prives


Missionné par Nathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu, Philippe Pelletier a présenté le 31 mai 2011 au Secrétaire d'Etat au Logement son rapport intitulé « Pour une meilleure efficacité des aides à la performance énergétique des logements privés ».

Face au ralentissement de la distribution de l’éco-prêt et au faible pouvoir incitatif du crédit d’impôt développement durable en faveur des travaux de rénovation d’envergure, il est apparu urgent de proposer des solutions opérationnelles.
Ce rapport a pour ambition une réforme du crédit d’impôt développement durable et de l’éco-prêt à taux zéro permettant, à coût maîtrisé pour les dépenses publiques, de dynamiser la rénovation énergétique des logements privés, notamment les actions les plus efficaces, afin de satisfaire aux objectifs du Grenelle de l’Environnement.

Lire l'article complet et le rapport sur :

www.plan-batiment.legrenelle-environnement.fr

Télécharger le document
Auteur : Philippe Pelletier - Plan Bâtiment Grenelle

Développer filières courtes d’écomatériaux


Guide à destination des collectivités territoriales

Le guide Développer les filières courtes d’écomatériaux a pour but de proposer des pistes
d'actions pour les élus et les services des collectivités territoriales. Il met en particulier l’accent sur les enjeux du développement local des écomatériaux par le biais d’actions concrètes et d’exemples issus de nombreuses collectivités locales françaises.

Télécharger le document

Tableau de bord trimestriel n°1 - Plan Bâtiment Grenelle - Rhône-Alpes - Mars 2011


Un tableau de bord trimestriel pour jalonner l’évolution « verte » du Bâtiment  

La Cellule Economique Rhône-Alpes initie un baromètre trimestriel visant à situer la progression de la démarche environnementale dans le secteur du Bâtiment. Les premiers indicateurs soulignent le dynamisme du logement collectif neuf. Suivre la progression du Plan Bâtiment Grenelle au niveau régional comme cela se fait déjà au niveau national pour évaluer les tendances du marché de la performance énergétique et de la qualité environnementale du bâti : c’est ce que va désormais permettre le nouveau tableau de bord trimestriel réalisé par la Cellule Economique Rhône-Alpes.

Télécharger le document
Auteur : CERA (Cellule économique Rhône-Alpes)

Tableau de bord trimestriel n°2 - Plan Bâtiment Grenelle - Rhône-Alpes - Juin 2011


Des résultats encourageants  

La plupart des indicateurs de ce second tableau de bord trimestriel réalisé par la Cellule Economique Rhône-Alpes sont « au vert ». Certains affichent même d’importantes progressions, comme les demandes de labellisation dans le neuf et dans l’ancien.

Télécharger le document
Auteur : CERA (Cellule économique Rhône-Alpes)

Dispositif pour la renovation energetique et environnementale dans le logement social


Logement social public et copropriétés à vocation sociale

Ce référentiel est né de la volonté du Conseil régional Rhône-Alpes, en partenariat avec l’ADEME et l’ARRA HLM, de proposer aux opérateurs sociaux un dispositif d’aide à la mise en oeuvre de programmes de rénovation en visant l’efficacité énergétique (Grenelle, basse consommation énergétique…) dans une démarche multicritères de conception.

Ce référentiel s’appuie, notamment, sur les enseignements tirés des premiers retours d’expériences sur la rénovation énergétique en Rhône-Alpes et en France : dispositif de rénovation énergétique FEDER sur la période 2009-2010, appel à projet du Conseil régional en 2009…..

Télécharger le document

Recherche des paramètres influençant la qualité environnementale des bâtiments BBC. Comparaison des impacts environnementaux


Qualité environnementale des bâtiments

La réalisation de cette étude « Recherche des paramètres influençant la qualité environnementale des bâtiments à basse consommation
énergétique. Comparaison des impacts environnementaux » a nécessité la collecte de très nombreuses informations sur les impacts environnementaux des différents produits et systèmes constructifs concernés par les modèles de bâtiments étudiés. Cette collecte s’est déroulée de juillet 2008 à avril 2009 en utilisant les différentes sources de données disponibles. Conscients de l’évolution de ces sources de données, les auteurs réactualiseront prochainement cette étude de façon à prendre en compte les dernières informations accessibles.

Télécharger le document

LES IMMEUBLES DE BUREAUX « VERTS » TIENNENT-ILS LEURS PROMESSES ?


Performances réelles, valeur immobilière et certification « HQE® Exploitation »

QUELLES SONT LES PERFORMANCES REELLES DES IMMEUBLES DE BUREAUX CERTIFIES ?
VA-T-ON VERS LA MESURE DES PERFORMANCES REELLES ?
QUEL LIEN Y A-T-IL ENTRE PERFORMANCES ET VALEUR IMMOBILIERE?
QUELLE EST L’AVANCEE DE LA CERTIFICATION « HQE® EXPLOITATION » ?
QUELLES TRANSFORMATIONS DU SYSTEME D’ACTEURS DE LA CONSTRUCTION ET DE L’IMMOBILIER SONT NECESSAIRES POUR UN PILOTAGE PAR LES PERFORMANCES REELLES ?

Télécharger le document

Réussir un projet Bâtiment Basse Consommation en rénovation ...


Des clés pour des logements rénovés confortables et économes en énergie, en une ou plusieurs étapes

La rénovation énergétique des 30,2 millions de logements répartis sur le territoire national est l’un des grands enjeux actuels, à la fois environnemental, économique et social.

Fort du succès du premier guide Effinergie dédié aux logements neufs, Effinergie a réalisé ce nouveau guide technique dédié à la rénovation des logements existants.

Ce guide a pour objectif d'être un premier instrument de partage des connaissances pour mieux rénover ensemble : il ne s'agit ni d'une bible des rénovations basse consommation, ni d'un catalogue de solutions ou des règles pour rénover un bâtiment.

Il détaille successivement :

  • Les exigences à atteindre pour qu’un bâtiment soit reconnu comme BBC-Effinergie Rénovation ;
  • Des recommandations pour la gestion du projet afin de se poser les questions clés à chaque étape du projet, du diagnostic jusqu'à l'exploitation du bâtiment ;
  • Les études de diagnostic visant à réaliser une analyse globale du bâtiment avant toute intervention ;
  • L'explication des enjeux architecturaux et thermiques ;
  • Des illustrations de techniques couramment utilisables pour obtenir un bâtiment après rénovation confortable et économe ;
  • Une méthodologie pour atteindre le niveau Effinergie en plusieurs étapes ;
  • Les différents points de vue économiques qui peuvent fonder la réussite d’un projet, illustrés par des exemples concrets chiffrés ;
  • Le processus administratif à suivre pour obtenir le label BBC-Effinergie rénovation.
Télécharger le document
Auteur : effinergie

Livre Blanc : La qualité de l’air intérieur... les moissures


Cet ouvrage, coordonné par la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB) et le GIE Briques de France, est le résultat des contributions de l’ensemble des acteurs investis dans le champ de la qualité de l’air intérieur : politiques, personnalités du monde médical, du bâtiment, ainsi que de la société civile. Qu’ils soient ici chaleureusement remerciés pour leurs contributions actives à la rédaction de cet ouvrage, dont l’objectif est de faire un point sur l’état des connaissances et d’encourager l’ensemble des acteurs à appréhender au mieux le traitement du risque fongique.

Télécharger le document

Aboutir à un bâtiment basse consommation en rénovation sans rupture technologique


Pousser au maximum les études préalables

La première étape est celle du diagnostic thermique. Il dresse l’état initial et fournit les pistes d’améliorations en fonction des faiblesses constatées. Il doit être complété par des études plus approfondies permettant d’aller au bout du gisement d’économies. La palette d’outils disponibles permet de traiter l’ensemble des enjeux aussi précisément que nécessaire.

Quelles sont les faiblesses et les pistes d’améliorations ?

Télécharger le document

Minimiser les consommations d’eau froide et d’eau chaude sanitaire


Les solutions adoptées au stade de la conception.
La conception de la distribution est très importante aussi bien en terme de maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, que de confort et de sécurité sanitaire. Elle requiert une collaboration entre l’architecte et le bureau d’études pour optimiser la disposition des points de puisage et des gaines techniques. Par ailleurs, la présence de compteurs individuels d’eau froide et d’eau chaude sanitaire permet de déceler d’éventuelles dérives de consommation et d’inciter à des comportements économes.

Télécharger le document

Minimiser les consommations des usages spécifiques de l’électricité


Pourquoi et comment réduire les consommations d’électricité ?

Les usages spécifiques de l’électricité sont très consommateurs mais contribuent aussi fortement aux éventuelles surchauffes estivales. La réduction de ces consommations participe donc à la double exigence de sobriété énergétique et de confort d’été. Le concepteur peut, par l’optimisation de l’éclairage naturel et artificiel, par le choix d’auxiliaires de ventilation et de chauffage performants, ainsi que par des dispositions constructives influer fortement sur les consommations électriques.

Télécharger le document

Adapter le chauffage à eau chaude à la basse consommation


Spécificités de ce projet vis à vis du chauffage à eau chaude :

En se basant sur l’exemple allemand, les chauffagistes français craignent que le label basse consommation favorise le chauffage aéraulique au détriment du chauffage à eau chaude. En effet, la réduction des besoins, associée à la généralisation du double flux, offre une seconde vie au vecteur air. Néanmoins, le chauffage à eau chaude reste également une solution viable pour les bâtiments basse-consommation comme le montre l’exemple du bâtiment des Santolines.

Télécharger le document

Traiter les ponts thermiques


Le traitement des ponts thermiques est une exigence de la conception
à la réalisation

Comme pour l’étanchéité à l’air, l’obtention d’une enveloppe homogène se prévoit dès la phase programme et s’obtient grâce à une conception et un suivi de la réalisation adapté. L’architecte doit concevoir les volumes de manière à limiter les saillies en améliorant
la compacité de l’enveloppe. Il doit collaborer avec le bureau d’études qui évalue l’impact des choix et propose des solutions adaptées.

Un travers souvent constaté est de négliger les ponts thermiques dits « structurels » ou intégrés. Ils correspondent à une diminution de l’isolation au sein même de la paroi. Par exemple, chaque montant de l’ossature bois constitue un arrêt de l’isolant d’environ 45 mm sur toute la hauteur dégradant au global l’isolation de 5 à 15% ! Une part importante de la performance de l’enveloppe se joue en phase réalisation. Il est nécessaire de sensibiliser en amont les entreprises qui prennent alors généralement une part active à la conception.

Télécharger le document

Quels outils pour la conception ?


La performance passe par une forte collaboration pluridisciplinaire dès la conception et par l’utilisation d’outils adaptés

Une conception consistant en une succession de prestations quasi-indépendantes se succédant n’est plus adaptée à la basse consommation. En effet, l’objectif visé ne permet plus une simple compensation à posteriori des choix architecturaux d’enveloppe par des systèmes plus performants.

Télécharger le document

Comment évaluer le confort d’été ?


Le critère d’évaluation du confort d’été : un choix essentiel souvent négligé

Quel critère considérer vis-à-vis du confort d’été ? Les résultats des suivis instrumentés ainsi que l’enquête menée auprès des occupants de cette maison à St Priest permettent d’apporter une réponse à cette question à travers cet exemple. La caractérisation du confort d’été est primordiale car elle a un impact important sur la conception du bâtiment. Les moyens passifs mis en oeuvre pour limiter les surchauffes dépendent du critère choisi.

Télécharger le document

Solutions constructives en isolation par l’extérieur


Désolidarisation du balcon et de l’acrotère L’acrotère et le balcon constituent des saillies bétonnées imposant un arrêt de l’isolant et mettant en contact avec l’extérieur les planchers intermédiaires et le plancher haut.De plus, ils offrent une surface d’échange avec l’air supplémentaire particulièrement propice à la dissipation de la chaleur (effet d’ailette). La maîtrise d’oeuvre a décidé de les « désolidariser » de l’enveloppe chauffée.

Télécharger le document

Optimiser la conception et l’exploitation des bâtiments à faibles besoins énergétiques


Le confort estival sans climatisation

Le risque de surchauffe estivale induisant un recours à la climatisation est un argument souvent avancé contre les bâtiments basse consommation. L’enveloppe isolée et étanche permettant la valorisation des apports gratuits ainsi que la réduction des pertes en hiver aurait l’effet d’un thermos en été.

L’INEED est la preuve par l’exemple que le confort thermique peut être atteint passivement uniquement par une conception adaptée. Celle-ci doit s’appuyer fortement sur la simulation thermique dynamique qui permet une évaluation objective des partis pris architecturaux et techniques.

Télécharger le document

Réussir son étanchéité à l’air dans une construction à ossature bois


l’exemple de la petite Chartreuse à la Terrasse

La bonne gestion du projet :

Réussir l’étanchéité à l’air passe avant tout par une bonne gestion du projet de l’étape programme au
test en fin de chantier. L’objectif est que tous les intervenants aient conscience des difficultés et enjeux
du niveau de performance du label et qu’ils soient prêts à coopérer pour obtenir le résultat escompté.

Télécharger le document

Réduction des consommations énergétiques par l’optimisation des circuits à débit variable


Distribution à débit constant ou à débit variable?

Le débit variable – avantages :

Consommation réduite des pompes,Compatibilité entre débit de production et débit de distribution, Facilité à travailler avec un facteur de
diversité, Optimisation de la température de retour

et inconvénients :

Autorité variable des vannes de régulation, Nécéssité d'assurer un débit minimal

Télécharger le document

Régulation, asservissement,


Fonctions pour l’Efficacité Energétique

• Demande de chaleur ou de refroidissement à la production :
– EE et économies d’énergie possible grâce aux régulateurs modernes
– Production de chaleur ou de froid en cas de demande d’énergie en fonction des informations transmises aux zones de chauffage
– Conséquence : réduction du temps de fonctionnement des générateurs

Principe de fonctionnement
-Circuit de chauffage -Production d’ECS -Signaux besoin de chaleur des régulateurs terminaux pour radiateur-Signaux de besoin de  chaleur des batteries chaudes Sur cet exemple, l’enclenchement de 1 à 5 chaudières peut être dépendant du nombre de vannes ouvertes ou de la  température relevée par la sonde sur l’alimentation en eau chaude sanitaire

Télécharger le document

Circulateurs à vitesses variables (Pompes et variation de vitesse)


Le débit variable amène une réduction des coûts de pompage.

La consommation électrique des pompes est directement proportionnelle au débit

La plupart du temps, l’installation fonctionne à 50% de puissance.

La consommation des pompes et circulateurs est liée directement au rendement

Télécharger le document

PAC en mode chauffage: Règles à respecter


Résumé :
Ne pas SURDIMENSIONNER
Une grande capacité en eau permet d’éviter beaucoup de problèmes pour un coût dérisoire
Pas de variation de débit au niveau de la PAC
Protéger les circuits hydrauliques contre le gel Apporter beaucoup d’attention à l’acoustique

Télécharger le document