Juillet 2019 - Tableau de bord de la certification Effinergie - 2ième trimestre


 

Ce tableau de bord est exceptionnellement dédié au secteur résidentiel. Une mise à jour aura lieu en septembre 2019 avec les chiffres du tertiaire

Au premier semestre 2019, 4 864 logements, soit 107 bâtiments, sont concernés par un label Effinergie 2017 dans le secteur résidentiel. Ces projets,  visent l’obtention du label BBC Effinergie 2017 ou Bepos Effinergie 2017. A ce jour, aucun projet ne s’est engagé dans un label Bepos+ Effinergie 2017. Ces labels sont principalement attribués aux logements collectifs (62% des opérations). Sur le second trimestre 2019, 15 nouvelles opérations se sont engagées dans un label Effinergie 2017 dans le secteur résidentiel. Elles concernent une maison individuelle à Breuil sur Magne, 5 opérations de logements groupés et 9 opérations de logements collectifs. A ce jour, 9 projets ont été certifiés sur le territoire national dont une maison individuelle sur la commune d’Echillais lors du dernier trimestre.

 En secteur résidentiel, la barre symbolique des 100 opérations Bepos Effinergie 2013 a été franchie. Elles  regroupent 3 080 logements en cours de labellisation Bepos Effinergie 2013. 61% de ces bâtiments sont des logements collectifs et 15% sont des logements groupés.  Ils sont situés sur l’ensemble du territoire national avec des disparités géographiques suivant l’usage du bâtiment.Sur le second trimestre 2019, 2 nouvelles demandes de labels Bepos Effinergie 2013 ont été déposées. Elles concernent 2 programmes de logements collectifs situés à Lagrune sur Mer (12 logements) et Noisy le Grand (69 logements).

 Près de 60 000 logements sont concernés par un label Effinergie+. Il  est essentiellement porté par des opérations de logements collectifs (56 172 logements, soit 76% des opérations Effinergie+). 70% des projets de logements collectifs sont construits en Région Ile de France alors que 68% des maisons individuelles en secteur diffus sont présentes sur un quart Sud Ouest de la France (Nouvelle Aquitaine et Occitanie). Une baisse du nombre des demandes, principalement en logements collectifs, a été enregistrée sur le premier semestre 2019 par rapport à 2018.  Sur le dernier trimestre, 4 nouvelles opérations de logements groupés (86 logements)  et 22 opérations de logements collectifs (1 559 logements) ont déposé une demande de certification. En parallèle, 12 opérations ont été certifiées en phase conception. Il s’agit :

  • de 1 opération de 24 logements groupés à Puymoyen
  • de 11 opérations de logements collectifs.

 Après deux années comptant plus de 30 000 logements rénovés à basse consommation par an, le volume de demandes a baissé sur le premier semestre 2019. Cette baisse touche l’ensemble des organismes certificateurs. On évalue que 20 000 logements seront engagés dans une rénovation basse consommation d’ici la fin de l’année 2019, un volume au dessus des années 2013-2016 mais en baisse de 30% par rapport à la période 2017-2018. Une analyse sera faite dans le prochain tableau de bord afin d’identifier les causes conjoncturelles et/ou structurelles de cette tendance.  La rénovation basse consommation des logements individuels demeure toujours marginale et ne concerne que les logements groupés, via des rénovations de logements sociaux. En parallèle, des initiatives territoriales (Chèque Eco Energie de la Région Normandie, le programme Effilogis de la Région Bourgogne Franche Comté, le programme Je rénove BBC de la Région ex-Alsace,...), s’appuyant sur les exigences du label BBC Effinergie rénovation, ont permis de rénover plusieurs milliers de maisons individuelles.

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Mars 2019 - Tableau de bord de la certification - 1er trimestre


 Au premier trimestre 2019, plus de 4 300 logements, soit 92 bâtiments, sont concernés par un label Effinergie 2017 dans le secteur résidentiel. Ces projets,  visent l’obtention du label BBC Effinergie 2017 dans 56% des cas. En 2018, le nombre de dossiers déposés a augmenté de 35% par rapport à 2017, année du lancement des labels. Sur le premier trimestre 2019, 11 nouvelles opérations se sont engagées dans un label Effinergie 2017. A ce jour, 7 projets ont été certifiés sur le territoire national.Dans le secteur tertiaire, 69 bâtiments sont en cours de labellisation  Effinergie 2017. Ces projets ont principalement pour objectifs d’obtenir le label BBC Effinergie 2017 (80%). Par ailleurs, ces opérations sont majoritairement des immeubles de bureaux et construits sous maîtrise d’ouvrage privée (75%).

En secteur résidentiel, près de 100 bâtiments, regroupant 3 000 logements,  sont en cours de labellisation Bepos Effinergie 2013. 60% de ces bâtiments sont des logements collectifs et 15% sont des logements groupés.  Le secteur tertiaire regroupe une centaine de bâtiments Bepos-Effinergie 2013 sur près de 500 000 m² de SRT. Ils sont construits, à parts égales, sous maîtrise d’ouvrage publique (bâtiment d’enseignements et bureaux) et privée (bureaux). Par ailleurs, si près d’un tiers des opérations se situent en Ile de France, on constate une présence des opérations Bepos Effinergie sur l’ensemble du territoire à l’exception d’un quart Nord Est de la France. Sur le premier trimestre 2019, cinq bâtiments ont été certifiés. Il s’agit :

  • Des bureaux Trigone à Issy les Moulineaux
  • Du gymnase de la commune de Muttersholtz
  • Des bureaux FIEF à Lagord
  • D’un centre de loisir à Crest.
  • Le Groupe scolaire Gustave André de la commune de Chabeuil

 Le label Effinergie+ est essentiellement porté par des opérations de logements collectifs (54 000 logements, soit 75% des opérations Effinergie+). Près de un projet sur deux est construit en Région Ile de France. Enfin, depuis 3 ans, plus de 10 000 logements par an s’engage dans un label Effinergie+. Ce sont principalement des logements sociaux. Dans le secteur tertiaire, les 234 opérations Effinergie+ regroupent 3 millions de m² SRT dont une majeure partie se situe en Région Ile de France. Sur le dernier trimestre, 5 nouvelles opérations ont été certifiées :

  • l’Arteparc à Lille Lesquin
  • Les bureaux Ynfluences Square
  • Des bureaux à Rueil Malmaison
  • La plateforme logistique d’Erbrée
  • Les bureaux Gallin’City à Villeurbanne

Le nombre de logements rénovés à basse consommation par an a doublé en 2018 et 2017 par rapport aux années 2011-2016. A ce jour, près de 33 770 logements sont rénovés à basse consommation par an. Cette augmentation est due à l’augmentation du nombre d’opérations et au nombre moyen de logements rénovés par opération en collectif. Le marché de la rénovation basse consommation dans le secteur résidentiel se développe uniquement pour les logements collectifs. La rénovation basse consommation des logements individuels demeure marginale et ne concerne que les logements groupés, via des rénovations de logements sociaux. En parallèle, des initiatives territoriales, s’appuyant sur les exigences du label BBC Effinergie rénovation, ont permis de rénover plusieurs milliers de maisons individuelles.Dans le secteur tertiaire, 440 opérations, soit 3,6 millions de m² sont concernées par une rénovation basse consommation. Avec 86% des opérations sous maîtrise d’ouvrage privée, la rénovation basse consommation concerne principalement des bureaux et un secteur géographique ciblé sur la Région Ile de France.

 

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Décembre 2018 - Tableau de bord de la certification - 4ième trimestre


 Au 31 décembre 2018, plus de 2 000 logements, soit 51 bâtiments, sont concernés par un label Effinergie 2017 dans le secteur résidentiel. Ces projets,  visent l’obtention du label Bepos Effinergie 2017 dans 75% des cas. A ce jour, 6 projets ont été certifiés sur le territoire national. Découvrez-les sur le site de l’Observatoire BBC. Dans le secteur tertiaire, 60 bâtiments sont en cours de labellisation  Effinergie 2017. Le nombre de demandes a doublé en 2018 par rapport à l’année précédente. Ces projets s’engagent principalement dans un label BBC Effinergie 2017 (82%). Par ailleurs, 80% des opérations sont des immeubles de bureaux et sont majoritairement réalisées sous maîtrise d’ouvrage privée (75%).

En secteur résidentiel, 96 bâtiments, regroupant 2 773 logements,  sont en cours de labellisation Bepos Effinergie 2013. Ces opérations concernent principalement des  bâtiments collectifs (60%). On constate depuis le lancement des labels Effinergie 2017, un transfert des demandes de certification du Bepos Effinergie 2013 vers le Bepos Effinergie 2017. Le secteur tertiaire regroupe une centaine de bâtiments Bepos-Effinergie 2013 sur plus de 500 000 m² de SRT. Ils sont construits, à parts égales, sous maîtrise d’ouvrage publique (bâtiment d’enseignements et bureaux) et privée (bureaux). Par ailleurs, si près d’un tiers des opérations se situent en Ile de France, on constate une présence des opérations Bepos Effinergie sur l’ensemble du territoire à l’exception d’un quart Nord Est de la France.

Le label Effinergie+ est associé principalement à des opérations de logements collectifs (75% des opérations). Ils regroupent près de 53 000 logements répartis sur plus de 1 000 opérations, majoritairement construits en Région Ile de France. L’année 2018 confirme la tendance observée depuis 3 ans avec près de 10 000 logements engagés dans un label Effinergie+ par an. Dans le secteur tertiaire, les 231 opérations Effinergie+ mobilisent 3 millions de m² SRT. Situés en majorité en Région Ile de France, les projets Effinergie+ sont principalement des bureaux (65%). Le marché est porté par des investissements privés dans 84% des cas. 

Le nombre de logements rénovés à basse consommation par an a doublé en 2018 par rapport aux années 2011-2016, confirmant les chiffres de 2017. Ainsi, plus de 30 000 logements sont rénovés à basse consommation par an. Cette augmentation est due à l’augmentation du nombre d’opérations pour les logements groupés et au nombre moyen de logements rénovés par opération en collectif. Le secteur résidentiel de la rénovation basse consommation est porté quasiment exclusivement par la rénovation des logements collectifs (97%), avec un marché de la maison individuelle en secteur diffus atone. En parallèle, les initiatives territoriales, s’appuyant sur les exigences du label BBC Effinergie rénovation, ont permis de rénover plusieurs milliers de maisons individuelles. Dans le secteur tertiaire, 433 opérations, soit 3,55 millions de m² sont concernées par une rénovation basse consommation. Avec 86% des opérations sous maîtrise d’ouvrage privée, la rénovation basse consommation concerne principalement des bureaux et un secteur géographique ciblé sur la Région Ile de France.

 

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Septembre 2018 - Tableau de bord de la certification - 3ième trimestre


La barre symbolique des 1 500 logements Effinergie 2017 a été franchie dans le secteur résidentiel au troisième trimestre 2018. Ils sont répartis sur 24 opérations de logements collectifs, 6 opérations de logements groupés et 11 maisons individuelles. Le label Bepos Effinergie 2017 est plébiscité dans 75% des cas. Une seule opération – 3 maisons individuelles groupées à Baron sur Odon – s’est engagée dans un label Bepos+ Effinergie 2017. Dans le secteur tertiaire, 53 bâtiments se sont engagés dans une démarche de labellisation  Effinergie 2017. Ces opérations concernent la construction d’immeubles de bureaux  dans 80% des cas,  principalement sous maîtrise d’ouvrage privée (75%).

Le secteur tertiaire regroupe 98 opérations Bepos-Effinergie 2013 sur plus de 500 000 m² de SRT. Ces programmes concernent principalement des bureaux (maitrise d’ouvrage privée) et des bâtiments d’enseignements (maîtrise d’ouvrage publique). Les opérations se situent sur l’ensemble du territoire national, à l’exception d’un quart Nord Est et avec deux pôles principaux concentrant plus de 50% des opérations: Ile de France et Auvergne Rhône Alpes.Dans le secteur résidentiel, 96 bâtiments, regroupant 2 654 logements,  ont déposé une demande de labellisation Bepos Effinergie 2013. Ces opérations sont principalement des  bâtiments collectifs (60%). On constate depuis le lancement des labels Effinergie 2017, un transfert des demandes de certification du Bepos Effinergie 2013 vers le Bepos Effinergie 2017

Plus de 52 000 logements Effinergie+ se sont engagés dans un label Effinergie+. Ce label est principalement associé à la construction de logements collectifs (75%), principalement par des bailleurs sociaux. Près de 9 000 à 10 000 logements Effinergie+ sont construits chaque année. Dans le secteur tertiaire, 2,8 millions de m² SRT sont en cours de certification Effinergie+. Ces programmes sont principalement portés par la maîtrise d’ouvrage privée (82%). Les investissements ciblent la construction d’immeubles de bureaux (63%) et de bâtiments d’enseignements (15%).

Le nombre de logements collectifs rénovés à basse consommation par an a doublé sur la période 2017-2018 par rapport aux années 2011-2016. Il s’établit à 30 000 logements rénovés par an. Cette augmentation est due à l’augmentation du nombre d’opérations et au nombre moyen de logements rénovés par opération. Cette tendance est aussi observée dans le logement groupé. A contrario, le marché du label BBC Effinergie rénovation dans le secteur diffus ne décolle pas.  En parallèle, des initiatives territoriales et privées accompagnent les particuliers dans la rénovation basse consommation sans pour autant demander un label Effinergie. Cependant, le volume cumulé de ces différentes démarches ne permettent pas de répondre aux enjeux de la rénovation énergétique dans le secteur diffus.Dans le secteur tertiaire, 3,45 millions de m² sont en cours de rénovation basse consommation en France. Ce marché se situe principalement en région Ile de France sur des opérations de bureaux, notamment dans le secteur privé.

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Juin 2018 - Tableau de bord de la certification - 2nd Trimestre


 Dans le secteur tertiaire, 47 bâtiments, répartis sur 31 opérations, sont concernés par un label Effinergie 2017. Ces bâtiments sont des immeubles de bureaux (80%), principalement sous maîtrise d’ouvrage privée (75%). La dynamique se poursuit  avec un nombre plus important de dépôts de demandes de labellisations sur le premier semestre 2018 que sur l’ensemble de l’année 2017. Dans le secteur résidentiel, 1 353 logements, répartis sur 33 bâtiments, sont en cours de certification. Ces projets visent principalement le label Bepos Effinergie 2017 (75%). 58% de ces bâtiments sont des logements collectifs (n=19/33, soit 1 248 logements). En parallèle, 105 logements individuels, dont 97 logements groupés sont engagés dans une démarche de labellisation. Enfin, le projet Ilôt B dans le quartier Nancy Grand Cœur et une maison individuelle ont été certifiés Bepos Effinergie 2017 sur le dernier trimestre.

 Le secteur tertiaire regroupe 91 opérations Bepos-Effinergie 2013 (462 000 m²) en cours de certification. Ces programmes concernent principalement des bureaux (maitrise d’ouvrage privée) et des bâtiments d’enseignements (maîtrise d’ouvrage publique). La baisse du nombre de demande sur le premier semestre 2018 est compensée par le déploiement des labels Effinergie 2017. Enfin, 23 opérations ont été livrées et certifiées depuis 2014. Dans le secteur résidentiel, 2 613 logements répartis sur 94 bâtiments ont déposé une demande de labellisation Bepos Effinergie 2013. Ce sont principalement des  bâtiments collectifs (60%) et des opérations de logements groupés (25%). On constate sur le premier semestre 2018, un intérêt grandissant pour le label Bepos Energie 2017 (22 nouveaux projets) au détriment du Bepos Effinergie 2013 (2 nouveaux projets). Enfin, 3 opérations ont été certifiées Bepos Effinergie 2013 sur le dernier trimestre.

 La barre symbolique des 50 000 logements Effinergie+ a été franchie dans le secteur résidentiel. 75% de ces logements sont des logements collectifs Effinergie+. Ils sont situés principalement dans les régions qui ont associé des aides financières, directement ou via les bailleurs sociaux. Dans le secteur tertiaire, 2,8 millions de m² SRT (208 opérations) sont en cours de certification Effinergie+. Ces programmes sont principalement portés par la maîtrise d’ouvrage privée (82%). Les investissements ciblent la construction d’immeubles de bureaux (63%) et de bâtiments d’enseignements (15%). Enfin, 50% des opérations privées se situent en région Ile de France, alors que les bâtiments sous maitrise d’ouvrage publique présente une répartition géographique plus équilibrée. 

  La dynamique constatée 2017 (30 000 logements) sur la rénovation basse consommation en logements collectifs se confirme sur le premier semestre 2018. En effet, plus de 15 000 logements sont concernés par une demande BBC Effinergie rénovation sur les 6 premiers  mois, soit autant que sur l’année 2015 ou 2016.  Dans le secteur tertiaire, 415 opérations regroupant 3,44 millions de m² sont en cours de rénovation basse consommation. Ce marché se concentre principalement en région Ile de France sur des opérations de bureaux, notamment dans le secteur privé. A ce jour, plus de la moitié des programmes (216) ont été livrés et certifiés.

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Mars 2018 - Tableau de bord de la certification - 1er Trimestre


Les labels Effinergie 2017 ont bénéficié d’une forte croissance dans le secteur tertiaire au cours des 6 derniers mois. Ainsi, 39 bâtiments, regroupant 415 000 m², sont concernés par un des 3 labels de l’association Effinergie. En parallèle, dans le secteur résidentiel, 381 logements, répartis sur 15 opérations, sont en cours de certification. 67% de ces logements ont pour objectifs d’atteindre le niveau Bepos Effinergie 2013 (E3C1). Les autres projets se sont engagés dans une certification BBC Effinergie 2017 (E2C1).

Répartis sur l’ensemble du territoire national, les 2 820 logements Bepos Effinergie 2013 sont regroupés au sein de 92 opérations. Ces projets concernent principalement des logements collectifs (2 630 logements). Dans le secteur tertiaire, près de 500 000 m², sous maitrise d’ouvrage publique et privée, sont en cours de certification Bepos-Effinergie 2013 (89 opérations). Ce sont principalement des bureaux (54%) ou des bâtiments d’enseignements (22%).

La barre symbolique des 1 000 opérations Effinergie+ a été franchie dans le secteur résidentiel. Ainsi, plus de 47 600 logements sont concernés par une certification Effinergie+. Sur le premier trimestre 2018, 42 opérations, soit 2 684 logements, ont déposé une demande de certification, en adéquation avec le nombre moyen de dépôt annuel (i.e. 180 dépôt par an depuis 2013).
Dans le secteur tertiaire, 2,5 millions de m² SRT (202 opérations) sont en cours de certification Effinergie+. Elles concernent principalement des bâtiments de bureaux (60%). En parallèle, elles sont à 82% sous maîtrise d’ouvrage privée et se répartissent sur 4 régions : Ile de France (49%), Auvergne-Rhône-Alpes (14%), Bretagne (8%) et Hauts de France (8%).

Une nouvelle étape est franchie : plus de 2 100 opérations de rénovation basse consommation sont référencées en France. Ainsi, 144 000 logements en cours de certification, auxquels s’ajoutent plus de 60 000 logements financés dans le cadre de programmes régionaux, sont concernés par une rénovation basse consommation en France. Le premier trimestre 2018 est à l'image de l'année 2017 avec une croissance du nombre de demandes par rapport à 2016. Dans le secteur tertiaire, 406 opérations regroupant 3,42 millions de m² sont en cours de rénovation.
Tous secteurs confondus, 91 nouvelles opérations ont déposé une demande de certification sur le premier trimestre 2018

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Décembre 2017 - Tableau de bord de la certification - 4ième Trimestre


Lancés au premier trimestre 2017, les labels Effinergie 2017 ont été appropriés par les acteurs du bâtiment tout au long de l’année. Après un peu moins d’un an d’existence, deux bâtiments ont été livrés et certifiés (Maison Ecolocost et le projet Lowcal). Au total, 13 bâtiments, regroupant 325 logements, sont concernés par une certification Effinergie 2017. Dans le secteur tertiaire, plus de 243 000 m² répartis sur 18 bâtiments se sont engagés dans une démarche de certification.

A fin 2017, 96 opérations regroupant près de 2800 logements sont concernés par une certification BEPOS-Effinergie 2013. Par ailleurs, l’année 2017 a été l’année qui a enregistré le plus grand nombre de dépôts de dossiers dans le secteur résidentiel. Dans le secteur tertiaire, près de 500 000 m² sont en cours de certification Bepos-Effinergie 2013 (89 opérations). Au final, 8 opérations tertiaires ont été livrées et certifiées Bepos Effinergie 2013 en France.

Le label Effinergie+ concerne désormais près de 1 000 opérations, soit plus de 45 100 logements. Depuis 2016, plus de 160 opérations ont déposé, chaque année, une demande de certification. En conséquence, en 2017, près de 11 000 logements collectifs ont été concernés par une certification Effinergie+.  Dans le secteur tertiaire, 2,4 millions de m² SRT (194 opérations) sont en cours de certification Effinergie+. Elles sont à 82% sous maîtrise d’ouvrage privée et se répartissent sur 4 régions : Ile de France (49%), Auvergne-Rhône-Alpes (14%), Bretagne (8%) et Hauts de France (8%). 

En rénovation, près de 400 opérations, regroupant 3,37 millions de m² sont en cours de certification dans le secteur tertiaire. Ces projets, principalement situés en région Ile de France sont sous maîtrise d’ouvrage privée (92%) et concerne principalement des bureaux. En parallèle, près de  130 000 logements sont concernés par une rénovation basse consommation. Le secteur collectif concentre 98% des logements rénovés en France. Le label BBC Effinergie rénovation a été en forte croissance en 2017, avec près de 26 000 nouveaux logements en cours de rénovation basse consommation alors que la moyenne annuelle depuis 2011 se situait autour de 14 500 logements rénovés par an.

La construction basse consommation représente plus de 682 000 logements répartis sur 66 600 opérations. En maisons individuelles, 99% des logements ont été livrés et certifiés. En parallèle, plus de 6,6 millions de m² de tertiaire, soit 1 000 opérations en France sont concernées par une certification BBC-Effinergie.

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Septembre 2017 - Tableau de bord de la certification - 3ième Trimestre


Les labels « Effinergie 2017 », lancés le 8 mars 2017, sont en plein essor sur le troisième trimestre 2017. En effet, 6 nouveaux dossiers ont été déposés pour des maisons individuelles en secteur diffus et 18 bâtiments sont concernés en logements collectifs. En parallèle, 6 opérations tertiaires (5 bureaux et 1 école) sont en cours de certification. Enfin, le premier projet tertiaire Bepos + Effinergie 2017 a été certifié en juillet 2017. 

Depuis son lancement en 2013, 105 opérations regroupant plus de 3 558 logements ont déposé une demande de certification BEPOS-Effinergie 2013. Le nombre de logements collectifs en cours de certification est en forte croissance sur l’année 2017 par rapport aux années précédentes (+100% par rapport à 2016). Il atteint 1 554 logements sur les 3 premiers trimestres 2017 pour près de 800 logements en 2016.  En parallèle, 84 opérations soit, 419 000 m², ont déposé une demande de certification dans le tertiaire. Ces projets sont sous maîtrise d’ouvrage publique (57%) ou privée (43%), et se concentrent principalement (60%) en régions Ile de France et Auvergne-Rhône-Alpes.

Le label Effinergie+ concerne désormais près de 1 000 opérations, soit plus de 46 630 logements. Dans le secteur collectif, qui représente 95% des logements en cours de certification, le nombre de dépôt de dossiers n’a cessé de croitre chaque année, avec une accélération significative depuis 2015. Ainsi, sur les 9 premiers mois de l’année 2017, plus de 192 opérations collectives, soit 13 528 logements, sont concernées par une certification Effinergie+. Nous devrions atteindre les 18 000 logements à la fin de l’année. Dans le secteur tertiaire, 2 millions de m² SRT (174 opérations) sont en cours de certification Effinergie+. Elles sont à 80% sous maîtrise d’ouvrage privée et se répartissent sur 4 régions : Ile de France (67%), Auvergne-Rhône-Alpes (9%), Bretagne (8%) et Hauts de France (5%).

Plus de 385 opérations, regroupant 3,2 millions de m² sont en cours de rénovation dans le secteur tertiaire. Ces projets, principalement situés en région Ile de France sont sous maîtrise d’ouvrage privée (94%) et concerne des bureaux. En parallèle, plus de 125 000 logements sont concernés par une rénovation basse consommation. Le secteur collectif concentre 98% des logements rénovés en France. Il est en forte croissance en 2017, avec 21 000 nouveaux logements en cours de rénovation basse consommation sur les 9 premiers mois de l’année, alors que la moyenne annuelle depuis 2011 se situait autour de 14 500 logements rénovés par an.

La construction basse consommation représente plus de 682 000 logements répartis sur 66 600 opérations. En maisons individuelles, 99% des logements ont été livrés et certifiés. En parallèle, plus de 6,6 millions de m² de tertiaire, soit 1 000 opérations en France sont concernées par une certification BBC-Effinergie.

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre

Juin 2017 - Tableau de bord de la certification - 2ième Trimestre


Lancé le 8 mars 2017, le label BEPOS-Effinergie 2017 est délivré par l’ensemble des organismes certificateurs conventionnés avec Effinergie : Prestaterre, Promotelec Services, Cerqual, Céquami et Certivéa. Le 23 mai 2017, la première maison Bepos-Effinergie 2017 a été certifiée et inaugurée en présence de Hubert DEJEAN DE LA BATIE Président du Collectif Effinergie et de Dominique DESMOULINS Directeur Général de Promotelec Services.


Au 15 juin 2017, le label Bepos-Effinergie 2013 regroupe 170 opérations sur le territoire national. Plus de 2 340 logements ont déposé une demande de certification Bepos-Effinergie 2013 depuis son lancement. En parallèle, le label Bepos-Effinergie 2013 se déploie dans le secteur tertiaire avec près de 500 00 m² en cours de certification. De nouvelles opérations ont été livrées et certifiées sur le premier semestre 2017 dans le secteur résidentiel.


Par ailleurs, plus de 38 000 logements sont concernés par une certification Effinergie+ répartis sur 840 opérations. Le déploiement du label s’opère sur l’ensemble du territoire national mais présente des dynamiques différentes suivant les régions. En tertiaire, le label Effinergie+ atteint 173 opérations, soit près de 2 millions de m² de surface en cours de certification en France.

 

La construction basse consommation représente près de 682 000 logements et plus de 6,6 Millions de m² de tertiaire en France, soit près de 67 000 opérations.

Enfin, plus de 3,2 millions de m² en tertiaire sont en cours de rénovation basse consommation. Ce marché se caractérise principalement par sa composante géographique (focus en région Ile de France) et la typologie des bâtiments concernée par la rénovation suivant la maitrise d’ouvrage (privée ou publique). En parallèle, le secteur résidentiel regroupe près de 120 000 logements rénovés dans le cadre d’une certification avec des dynamiques territoriales hétérogènes. Sur le premier semestre 2017, près de 14 000 logements sont concernés par une demande de certification, traduisant un volume important de rénovation basse consommation comparé aux années précédentes (7 500 logements par semestre en moyenne).

Télécharger le document

Décembre 2016 - Tableau de bord de la certification - 4ième Trimestre


Le collectif Effinergie a annoncé, en ce début d'année 2017, la publication de son nouveau label s'associant à l'expérimentation E+C- lancée par l’Etat le 17 novembre dernier. Les éléments principaux de ce nouveau label sont : 

  • un socle commun issu du référentiel E+C-,
  • un niveau minimum à atteindre : Energie 2 – Carbone 1
  • des critères  et des exigences complémentaires ayant prouvé leur pertinence au travers des projets Effinergie+ et Bepos-Effinergie 2016  certifiés.

Ce nouveau label sera présenté le 8 mars 2017 lors du salon Be Positive.

En parallèle, le label Bepos-Effinergie 2013 regroupe 150 opérations sur le territoire national. Plus de 600 logements ont déposé une demande de certification Bepos-Effinergie 2013 sur l’année 2016. Au total, 80 opérations, soit 1 800 logements, sont en cours de construction en France.  Ce label se déploie dans le secteur tertiaire avec plus de 400 00 m² en cours de certification. Le nombre de dépôt annuel n’a cessé de croître depuis la publication du label en 2013. 

Fin 2016, plus de 33 000 logements sont concernés par une certification Effinergie+ répartis sur 745 opérations. Le déploiement du label s’opère sur l’ensemble du territoire national mais présente des dynamiques différentes suivant les régions. En tertiaire, le label Effinergie+ atteint  115 opérations, soit près de 1,35 millions de m² de surface en cours de certification en France. 

Enfin, la construction basse consommation représente près de 684 000 logements et plus de 6,35 Millions de m² de tertiaire en France, soit 66 829 opérations. 

Dans le secteur de la rénovation basse consommation, la barre des 3 millions de m² rénovés en tertiaire a été dépassée en cette fin d’année 2016. Ce marché se caractérise principalement par sa composante géographique et la typologie des bâtiments concernée par la rénovation suivant la maîtrise d’ouvrage (privée ou publique). En parallèle, le secteur résidentiel regroupe plus de 100 000 logements rénovés dans le cadre d’une certification avec des dynamiques territoriales hétérogènes.

Télécharger le document
Auteur : Effinergie

Septembre 2016 - Tableau de bord de la certification - 3ième Trimestre


Au troisième trimestre 2016, l'Observatoire BBC constate une forte progression du label Bepos-Effinergie 2013 en tertiaire, avec 12 nouvelles demandes déposées sur le dernier trimestre. Au total, 63 projets tertiaires sont concernés par cette certification. En parallèle, le secteur résidentiel s’approche des 1 500 logements (70 opérations) en cours de certification Bepos-Effinergie. Ce secteur est porté par la construction de logements collectifs qui représente plus de 80% des logements en cours de certification

En tertiaire, le label Effinergie+ dépasse la barre symbolique des 100 opérations et le million de m² de surface en cours de certification en France. Près de 5 500 logements par an sont concernés par une demande de certification Effinergie+. Au troisième trimestre, ils représentent un volume de 29 000 logements.

En paralèe, la construction basse consommation représente près de 685 000 logements et plus de 6,36 Millions de m² de tertiaire en France, soit 67 175 opérations.

Avec 15 000 logements rénovés par an depuis 2009, 100 000 logements ont été rénovés avec les certifications BBC-Effinergie rénovation et Effinergie rénovation ! En parallèle, près de 3 millions de m² de tertiaire sont concernés par une certification BBC-Effinergie Rénovation

Télécharger le document
Auteur : S.Lefeuvre